EXPOSITION :  Alexis Bottan, Mahaut Kayanakis et Dany Pongy

EXPOSITION : Alexis Bottan, Mahaut Kayanakis et Dany Pongy

 

11 novembre – 1er décembre

Permanence des artistes à la Galerie:
Alexis Bottan : 16, 18 et 25 novembre
Mahaut Kayanakis : 19, 26 et 27 novembre
Dany Pongy : 13, 20 et 26 novembre

 

Alexis Bottan :

Son travail cherche à associer le figuratif et l’abstrait, deux notions qui ont une définition aux antipodes l’une de l’autre. Comme si l’expression « les opposés s’attirent » prenait tout son sens.

Alexis est influencé par le monde qui l’entoure et plus précisément ce qui l’interpelle sur l’aspect esthétique des choses pour la partie figurative de ses œuvres. La partie abstraite est un mélange d’émotions et d’inspiration d’autres artistes tels que Vassily Kandinsky, Jackson Pollock, Piet Mondrian, Jonone, L7M, Hom Nguyen, Hopare.

Actuellement, il est en pleine transition artistique et se dirige vers la peinture abstraite.

Site web: – Facebook : Alexis Bottan Artiste – Instagram : alexis.bottan.art (https://www.instagram.com/alexis.bottan.art/?hl=fr)

Mahaut Kayanakis

Artiste peintre et muraliste, Mahaut peint les reflets sur l’eau, les rivages, le vent dans les dunes, les arbres, ou la rosée au petit matin…
Sa peinture est en mouvement et elle ne sait où elle la conduira, sans doute de plus en plus loin des « modèles » …
Mahaut vit et travaille aujourd’hui dans le Gers, et partage son temps entre ses chantiers de peintures murales (décors peints) et de restauration de peintures, l’animation d’ateliers d’arts plastiques et la préparation de ses expositions.

Dany Pongy

La terre a ouvert à Dany des horizons…
Tour à tour artiste ou artisan, elle créait au gré de son humeur « du bel utile ou du bel inutile » en terre et mosaïque, en terre patinée ou émaillée ou en mosaïque et aussi en technique mixte (mosaïque, collage).
Entièrement autodidacte, elle laisse libre cours à son imagination sans limite… Seul le temps lui en impose !
Dany a ouvert en 2016 son atelier-galerie à Canet en Roussillon dans les Pyrénées Orientales pour son plus grand plaisir, également celui des autres !

Audrey The Artist, Nathalie Paradis, Barbotine Ciselet

Audrey The Artist, Nathalie Paradis, Barbotine Ciselet

21 octobre – 10 novembre 2021

Audrey The Artist, Nathalie Paradis, Barbotine Ciselet.

Permanence des artistes :
Audrey The Artist : sam. 23 et mar. 26 octobre, vend. 5 et vend. 9 novembre.
Nathalie Paradis :  merc. 27 et jeudi 28 octobre et sam. 6 novembre.
Barbotine Ciselet : sam.30 octobre et merc. 3 novembre.

Audrey The Artist

Audrey est une artiste peintre passionnée par le cinéma et la littérature. Après avoir obtenu son diplôme de Design Graphique en 2015, elle décide de se lancer et commence à exposer.

En 2016, elle participe à une exposition collective au Tate Modern à Londres, et commence à vendre ses pièces à l’étranger (Mexique, Italie,
Etats-Unis, Allemagne, Philippines, Suède…).

Les techniques qu’elle utilise sont mixtes (marqueurs et encres) et les inspirations diverses, de la pop culture au féminisme, en passant par la photographie. Chaque portrait raconte une histoire, transmet une émotion ou une graine d’idée. « Dessiner des personnes sans visages, c’est laisser libre d’interprétation à
chacun la notion de beauté ou laideur, de vide ou de vie. Tout le monde y voit son propre reflet, c’est ce que j’aime et ce qui est à chaque fois différent, voire surprenant. Une fois, une cliente m’a dit qu’elle voyait son âme à travers un de mes portraits. C’est un des plus beaux compliments que l’on puisse me faire! ».

Engagée, elle est intervenante dans différents lycées depuis 2018, pour transmettre sa passion artistique ainsi que la réalité des contraintes liées à son handicap physique dans la société actuelle. La transmission a été une évidence dès lors que les échanges avec les jeunes ont commencé. « Je ne me rendais pas compte du bien et du pouvoir que mes mots pouvaient avoir. Une fois qu’on a ressenti ce sentiment, c’est addictif, c’est comme toucher la vérité. J’en veux toujours plus et donner est devenu un besoin vital. »

https://augrison.wixsite.com/audreytheartiste

le samedi 23 octobre, le mardi 26 octobre et vendredi 5 novembre.

Nathalie Paradis

Je suis née à Albi en 1963, j’ai fait des études de lettres et j’ai eu trois enfants.

Bien qu’ayant pratiqué la peinture à la gouache depuis ma jeunesse, je n’avais jamais osé imaginer faire mon métier de ce qui n’était qu’une pratique familière.

Et puis, de rencontre en rencontre, d’abord en 1994 avec Corinne Poplimont, puis Reine-Marie Pinchon, encouragée par la bienveillance d’Ewa Karpinska ou de Catherine Escudié, je me suis engagée tout naturellement vers une pratique professionnelle.

Tout en participant à quelques salons, j’ai multiplié les stages et formations aussi bien en aquarelle, qu’en sculpture, en modèle vivant, en huile ou pastel, et dernièrement à tempera. Je suis donc animatrice en arts plastiques depuis 2002, en région toulousaine depuis 2003, et artiste auteure depuis 2019.

J’ai également participé à l’aventure de la création de la Biennale de l’aquarelle à Toulouse. Mon livre « l’aquarelle facile » est publié aux éditions Mango.

Flo Loubersanes, Macopen et Claude Fauré

Flo Loubersanes, Macopen et Claude Fauré

29 septembre – 20 octobre 2021

Flo Loubersanes, Macopen et Claude Fauré

Permanence des artistes :
Flo Loubersanes les 01 septembre, 06 et 13 octobre
Macopen les 05, 12 et 19 octobre
Claude Fauré les 02 et 09 octobre

Flo Loubersanes

Les tableaux que Flo présente lors de cette exposition sont ses dernières créations, sorties de son imaginaire et de son interprétation.

Les couleurs sont très importantes pour elle, ainsi que la lumière et la profondeur car elles l’aident à traduire l’apaisement, la douceur qu’elle veut transmettre aux spectateurs.

Après 21 ans de pratique, passant par pastel, acrylique, huile avec expérimentation de plusieurs techniques, elle choisit de peindre essentiellement au couteau et intègre parfois des papiers ou diverses textures qui servent de support.

Ce qui est très important pour elle, c’est que ses toiles vous interrogent et puissent vous plonger dans une certaine atmosphère, peu importe le sujet abordé.

A vous de lui dire votre propre ressenti.

Macopen

Macopen s’imprègne du psychique et du corporel de l’être. Ainsi son imaginaire s’emballe.

Les changements d’état de l’humain lui sont matière de réflexion pour ses procréations.

Autodidacte, elle ose mélanger, racler, projeter sur le support….L’être étant matière à bien des explorations…

Claude Fauré

Originaire de l’Ariège, Saint-Jean-du-Falga, Claude Fauré est un sculpteur autodidacte qui travaille l’imagination.

Extrait de l’article “La Dépêche”, du 30/06/2017

“ Claude Fauré est un artiste qui se fait discret et qui, pourtant, regorge de talent. Aide-soignant, il passé son temps libre à créer des oeuvres à partir de matière noble, inspiré par son père qui était menuisier et Tourneur sur bois.

Baigné par les oeuvres de Ginger, Dali et tout un univers fantasy et mythologique, il imagine des sculptures originales : des êtres mi-hommes mi-animaux.

A travers ses oeuvres qui mêlent du bois mort, des racines mortes, des objets chinés dans des vide-greniers, il essaie aussi de passer un message : “protégeons la nature” et souvent avec humour…”

EXPOSITION VIRTUELLE DE MAI 2021